Volume 22, numéro 5.
SPCMV

Création de comités

40e anniversaire du SPCMV
Seriez-vous intéressés à faire partie du comité qui s'occupera des activités pour souligner le 40e anniversaire de notre syndicat ?  Il s'agira de travailler au contenu d'un bulletin spécial, et de planifier une fête. Donnez votre nom à Fanny Theurialt-Cloutier ou à Michel Haworth.
 
Comité communications
Avez-vous des idées de sujets d'intérêt pour notre communauté et qui pourraient faire l'objet d'articles à inclure dans notre bulletin d'information syndicale (BIS) ?  Aimeriez-vous faire partie du comité qui prépare le BIS et toute autre forme de communication pour nos membres ?  Donnez votre nom à Michel Haworth.


Journée internationale du travail décent
Charles Lemieux
pour l'exécutif du SPCMV
 
Bonjour collègues,
 
Après la Journée mondiale des enseignant-e-s de samedi, c'est aujourd'hui lundi le 7 octobre la Journée internationale du travail décent. Alors que les travailleurs et travailleuses regroupé-e-s dans leurs syndicats sont attaqué-e-s de toutes parts par une élite économique qui voudrait bien éliminer ces "empêcheurs de profiter en rond" et ainsi avoir la voie libre à leur recherche du maximum de profits et à la transformation complète l'État en "succursale du patronat", il est nécessaire et important de prendre quelques minutes pour réfléchir à la question suivante: pourquoi est-ce important de défendre notre droit  de nous regrouper en syndicats ou, comme le disait Yvon Deschamps à l'époque, "les unions, qu'ossa donne ?"
 
Comme nous venons de le réaffirmer haut et fort lors de notre dernière assemblée générale, notre droit à un travail décent, incluant nos salaires et nos conditions de travail, ainsi que le droit de la population à des services publics en quantité et qualité suffisantes, doivent prévaloir sur l'enrichissement d'une infime minorité de privilégié-e-s. Cela peut et doit se faire.
 
Ci-joint un document de l'Alliance syndicale et un lien vers "Presse à gauche" pour alimenter nos réflexions.
 

Dérangement 21

Lettre au Ministre Duchesne
 
Déjà plus de 340 signataires pour cette lettre adressée à Pierre Duschesne, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, pour lui demander d'intervenir auprès du Conseil du trésor afin de faire reconnaître le travail des professeur-e-s de cégep. 
 
Vous êtes invités à ajoutez votre signature à celle des auteurs : Brigitte Faivre-Duboz, professeure de littérature, cégep de Saint-Laurent / Co-signataires : Frédérique Bernier, professeure de littérature, cégep de Saint-Laurent / Yannick Delbecque, professeur de mathématiques, cégep de Saint-Laurent / Anne-Marie Voisard, professeure de psychologie, cégep de Saint-Laurent.