Bulletin d’information – 9 mai.

Syndicat local – élections pour 2013-2014

À l’assemblée générale du 8 mai, nous avons procédé à l’élection de nos représentants à divers comités pour l’an prochain :

Comité exécutif
Charles Lemieux, président
Bertrand Guibord, secrétaire général
Louis-Raphaël Pelletier, affaires pédagogiques
Fanny Theurillat-Cloutier, mobilisation
Michel Haworth, communications

Comité des relations de travail (C.R.T.)
Charles Lemieux
Bertrand Guibord
Sébastien Despelteau

Comité santé-sécurité au travail (S.S.T.)
Charles Lemieux

Comité perfectionnemen
Geneviève Tringali
Matine Bissonnette
Argantel Radier

Comité d’action et de concertation en environnement (C.A.C.E.)
Élaine Bélanger
Fany Theurillat-Cloutier

Comité de développement durable
Élaine Bélanger
Fany Theurillat-Cloutier (substitut)

Délégués au congrès du Conseil central du Montréal métropolitain CSN (C.C.M.M.-CSN)
Philippe Morin
Bertrand Guibord
Charles Lemieux
Louis-Raphaël Pelletier

Félicitations à toute l’équipe !

À l’assemblée du 5 juin prochain, nous procéderons à l’élection des représentants à la Commission des études. À noter que seulement la moitié des postes sont à combler, puisque les mandats sont de deux ans et qu’à chaque année nous alternons les élections de la moitié des membres, ce qui assure une continuité dans le traitement des dossiers.

 

Pétitions

Investissement dans l’éducation publique
Date limite pour signer : le 11 mai.
Pétition

Moratoire sur les projets d’optimisation dans le réseau de la santé
Date limite pour signer : le 2 juin.
Pétition

 

Conflit étudiant 2012

Les manifestations du printemps érable scrutées à la loupe
8 mai
La décision du gouvernement de Pauline Marois de mettre sur pied un comité sur les manifestations étudiantes du printemps 2012 ne satisfait ni les ex-leaders étudiants qui étaient à la tête du mouvement ni les partis d’opposition.
Radio-Canada

Une commission spéciale sur les manifs du printemps érable
8 mai
Au lieu d’une enquête publique indépendante, le gouvernement péquiste a décidé de mettre en place une «commission spéciale d’examen», à huis clos et sans pouvoir de contrainte, pour faire la lumière sur les «événements du printemps érable».
Des audiences publiques auraient «nuit à la preuve» utilisée dans des procédures disciplinaires, déontologiques et criminelles contre les policiers, a justifié le ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron.
La Presse

Volée de bois vert pour la Commission sur le «printemps érable»
9 mai
La Commission spéciale d’examen des événements du printemps 2012 portera son regard sur les « techniques utilisées par les forces policières » et les « méthodes des agitateurs ». Mais également sur tous les facteurs, y compris politiques, ayant contribué aux débordements et aux violences entourant la crise.
La commission présentée mercredi par le ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, n’a rien à voir avec l’enquête réclamée depuis plus de six mois par plusieurs groupes sociaux.
La Presse

 

Réseau collégial

Cégeps – C’est la fin du programme arts et lettres
La littérature n’est plus qu’une «option» dans le nouveau programme culture et communication
8 mai
Exit le programme collégial arts et lettres, bonjour culture et communication. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, a officiellement approuvé le 18 avril dernier le nouveau programme d’études préuniversitaires qui devra entrer en vigueur dès l’année scolaire 2015-2016 dans tous les cégeps du Québec. Un changement pas seulement cosmétique qui suscite déjà de vives réactions.
Le Devoir

Le nouveau programme en arts et lettres entraînera un mouvement de personnel
8 mai
Le remplacement du programme arts et lettres au collégial par le nouveau programme d’études en culture et en communications, à compter de l’année scolaire 2015-2016, entraînera des mouvements de personnel.
Radio-Canada

Fin du programme arts et lettres – Nécessaire Renaissance
9 mai | Antoine Robitaille
Le changement de nom du programme « arts et lettres » pour « culture et communication », au niveau collégial, n’est que « cosmétique », s’est défendu le ministre de l’Enseignement supérieur Pierre Duchesne. Car le nombre d’heures d’enseignement de la littérature y augmentera. « Ce sont des mots qui ne me font pas peur », a-t-il ajouté. Pourquoi alors expulser les « lettres » du nom du programme ? Pourquoi faire de la littérature une simple option dans ce nouveau cursus ?
Le Devoir

Faut-il un cours d’histoire obligatoire au cégep?
8 mai
En plus de réformer le programme collégial d’arts et lettres, qui s’appellera culture et communication dès l’année scolaire 2015-2016, le ministre de l’Enseignement supérieur a aussi l’intention d’imposer un cours d’histoire obligatoire pour les étudiants de cégep.
Radio-Canada

L’histoire obligatoire au cégep, propose Duchesne
7 mai
Après avoir proposé d’enseigner l’histoire nationale au secondaire, le gouvernement péquiste songe maintenant à ajouter un cours d’histoire obligatoire au tronc commun du cégep.
« J’ai demandé aux gens de mon ministère d’évaluer les scénarios », a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur, Pierre Duchesne. Il s’agirait d’un cours d’histoire nationale, avec une « analyse plus large », explique-t-il. « Le processus pour évaluer le projet sera rigoureux. On l’analyse selon certains critères académiques, on n’est pas dans la propagande. On va se donner le temps. » Le cours ne serait donc en place pour la prochaine année scolaire.
La Presse

 

Programme des infrastructures sportives – Trafic d’influence ?

L’UPAC est allée au ministère de l’éducation
7 mai
L’Unité permanente anticorruption (UPAC) a procédé, il y a quelques jours, à une perquisition au ministère québécois de l’Éducation, une opération destinée à rassembler les pièces dans le dossier controversé des subventions aux équipements sportifs.
La Presse

 

Aide sociale

Réforme de l’aide sociale : des opposants réclament la démission de la ministre Maltais
7 mai
Après une heure de discussion qualifiée de stérile, des groupes de défense des assistés sociaux ont réclamé mardi à Québec la démission de la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.
Radio-Canada

Coupes à l’aide sociale: des groupes réclament la tête de Maltais
7 mai
Incapables de faire fléchir le gouvernement, les groupes de défense des assistés sociaux exigent la démission de la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais.
La Presse